Les grands ensembles, une architecture du XXe siècle

L’habitat collectif est loin d’être reconnu unanimement comme objet patrimonial. Les divers regards qu’il a suscités depuis son apparition dans les années 1950 sont encore présents dans la cacophonie des débats actuels. De façon générale, cette architecture n’a pas bonne presse et une opinion commune semble la reléguer parmi les pires erreurs d’un passé proche. Cependant des opinions minoritaires, professées par certains architectes et historiens de l’architecture militent pour sa reconnaissance et la tendance est donc aujourd’hui de juger toute cette production avec un peu plus de sérénité et de curiosité.
Ce livre rend compte de ces nouveaux regards et propose d’analyser une centaine de sites répartis sur le territoire national dont les qualités constructives, urbaines ou paysagères, nous rappellent que ce que l’on a appelé les grands ensembles ne sont pas une masse informe de logements forcément mal conçus. Certes ils ont répondu à une volonté politique de régler rapidement le problème du besoin urgent de logements au sortir de la Seconde Guerre mondiale, mais cette réponse est loin d’avoir été la caricature qui en a été faite.

Quelques-uns des architectes les plus créatifs de l’époque se sont attelés à cette tâche immense en développant des idées urbaines et paysagères dont on aimerait aujourd’hui trouver trace dans nombre d’opérations contemporaines.
Pour appuyer cette analyse, outre les 100 ensembles urbains revisités, le livre offre quelques panoramas plus larges, en particulier des études sur les systèmes paysagers et constructifs, qui doivent aider et donner des clés de compréhension afin que les décideurs actuels soient à même de reconsidérer cette architecture sociale avec plus d’acuité.

Ouvrage collectif édité sous la direction scientifique du ministère de la Culture et de la Communication, direction générale du patrimoine

Format :
Pages :
Présentation :
Prix :

21 x 29.7 cm (portrait)
256
relié plein papier
32 €

ISBN :
Parution :
Diffusion :
Rayon :

978-2-915755-35-0
19 octobre 2011
Limites
Architecture

crédits & mentions légales