L’université et la ville

Évry, stratégies pour un modèle de partage




165 x 235 mm
152 pages
Broché
28 €
ISBN 9782373680409

Interforum

La Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’université de Montréal (Cupeum) développe depuis une quinzaine d’années des partenariats avec des villes et des métropoles de différentes régions du monde dans le cadre de l’Agenda 2030 du programme de développement durable des Nations unies. Cette démarche de mise en valeur et de développement territorial s’exprime notamment au travers des WAT_UNESCO (Workshop_Ateliers terrain), rendez-vous annuels de réflexion sur le devenir des villes.
Le WAT_UNESCO Évry 2017 a réuni, à l’initiative de l’université d’Évry-Val-d’Essonne et en partenariat avec la Ville d’Évry, des professeurs et des étudiants de quatre institutions universitaires (Canada, France, Italie, Tunisie). Il s’agissait de mettre en œuvre une réflexion interdisciplinaire et interculturelle et de mener un travail collectif face à une situation urbaine qui, sans être unique dans le paysage urbain français ou international, n’en questionne pas moins la place et le rôle d’un pôle universitaire au sein de l’espace public. Dans le cas évryen, le programme de recherche a permis de cerner les atouts identitaires de la ville universitaire, les ressorts souhaitables de sa manifestation dans le débat public, la perméabilité possible des flux, le tissage possible des liens entre l’université et les espaces naturels de la ville. L’exemplarité des réponses obtenues a valeur de modèle pour susciter une mutation réelle de nos façons de partager la ville.

Philippe Poullaouec-Gonidec est professeur titulaire de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage et directeur de la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’université de Montréal (Cupeum).

Laurence Costes est sociologue et professeure des universités, université Paris-Est-Créteil (Upec), laboratoire LIRTES.

Architecte-urbaniste, docteure en urbanisme et aménagement (HDR), Marlène Ghorayeb est professeure à l’École spéciale d’architecture (Esa) et chercheure au Laboratoire architecture ville urbanisme environnement (LAVUE), UMR 7218 CNRS.

Chercheur et coordinateur des WAT_UNESCO de la Chaire UNESCO en paysage et environnement (Cupeum), Patrick Marmen est également enseignant à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’université de Montréal.

Presse

Évry, ancienne Ville nouvelle à la pointe de l’innovation dans les années 1960, peine à faire territoire avec l’université Évry-Val d’Essonne, qui demeure un ovni dans son paysage. Pour “penser l’université dans et avec la ville”, Évry et son université ont fait l’objet, en 2017, d’un atelier international de recherche organisé par la chaire Unesco en paysage et environnement de l’université de Montréal. De cette collaboration pluridisciplinaire sont nées, d’une part, une cartographie des spécificités des populations en présence, habitants et étudiants, et des principaux enjeux urbains de ce territoire et, d’autre part, cinq visions stratégiques d’aménagement pouvant renforcer, voire créer le lien entre l’université et les espaces publics et naturels de la ville.

Archiscopie - 01/04/2019

Table des matières