Trams du ciel

Atlas mondial des téléphériques et autres transports à câble urbains

250 x 300 mm
424 pages
Cartonné
32 €
ISBN 9782373680300

Interforum

Cet atlas mondial du transport à câble en milieu urbain est d’abord une invitation à des voyages extraordinaires auteur de la Terre. C’est aussi un inventaire géographique de situations spécifiques liées à l’éloignement ou au désordre des villes (recherche des trajectoires directes, survol d cités encombrées, franchissement d’infrastructures routières ou ferroviaires, traversées de paysages naturels ou artificiels). Il épouse un sujet contemporain mais il est aussi un support de rêverie, de fiction ou d’utopie, un témoignage de la richesse des lieux et de la créativité des architectes et des ingénieurs. C’est enfin un ouvrage pragmatique qui aborde les sujets pratiques (techniques, sécurité, entretien, coût, environnement).

Architecte et urbaniste, spécialiste de l’architecture industrielle (il a réalisé une cinquantaine de grands équipements environnementaux dans le monde entier et étudié des centaines de projets), Jean Robert Mazaud (président du groupe S International) est devenu, au fil de son activité depuis 1976, un expert du développement durable des villes et des territoires, du métabolisme urbain et des questions de mobilité. Invité par Antoine Grumbach à intégrer son équipe lors de la consultation du « Grand pari de l’agglomération parisienne » en 2008, ils proposent ensemble un réseau francilien d’appareils téléportés liés aux gares ferroviaires et routières. Il a été membre du Conseil scientifique de l’Atelier international du Grand Paris jusqu’en 2016. Au travers de l’analyse systémique développée dans cet ouvrage, il porte un regard érudit sur l’intégration urbaine des systèmes de transport à câble, dont il décortique les innombrables qualités, fiabilité, légèreté, réversibilité, multi modalité, sobriété, respect de l’environnement

Trams du ciel

Presse

Spectaculaires ou insolites, les trams du ciel nous parlent avant tout de morphologie et d’histoire urbaine. Ils font le lien entre une ville basse et une ville haute souvent patrimoniale, franchissent les rivières, les collines, et les obstacles divers – port, autoroutes – et survolent, pour certains d’entre eux, les parcs, telle la ligne L du metrocable de Medellin. Quelles que soient leurs destinations, ils nous redonnent la hauteur qui aura toujours la vertu de nous faire découvrir autrement notre condition, explique Mazaud. En attendant l’arrivée de ces capsules près de chez vous, l’ouvrage incite à partir à la rencontre ces Ovni du transport comme on part découvrir les cathédrales.

Olivier Namias - 15/10/2017

Table des matières